Lettres ouvertes d’habitants

Opposants au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes

Lettre ouverte à :
Monsieur le Maire
De Notre Dame des Landes
Mesdames et Messieurs les Elu(e)s
Monsieur Le Maire, mesdames et messieurs les Elu(e)s,
Suite à votre courrier, du 21 mars 2012, adressé à M. Grosvalet, Président du Conseil Général.
Nous déplorons que tout le Conseil  Municipal de Notre Dame des Landes se soit cru obligé de s’incliner devant le Conseil Général sans même chercher à connaître les faits dans leur déroulementexact.
Nous déplorons la violence verbale contre des « activistes » non violents qui n’exaspèrent que ceuxqui font un rejet de l’Autre.
Nous déplorons que vous lanciez l’anathème sur des personnes que même la police présente sur les lieux n’a pas cru nécessaire d’arrêter.
Nous déplorons que vous puissiez penser une seule seconde que l’opposition radicale de la
coordination au projet d’aéroport ne serait portée que par des personnes étrangères à vos communes.
Qui a volé l’orange?, l’ETRANGER au village, ETRANGER à la ville, ETRANGER au pays…..!!
Nous déplorons que vous ne vous soyez pas penché sur l’historique des luttes victorieuses duLarzac, de Plogoff, du Carmet, de 1789….!! La démocratie se juge aussi à l’exercice du droit, de laliberté de manifester, de résister.
Nous déplorons que vous n’ayez pas fait de recherches sur les actes de vandalismes qui ont eu lieu à NDL avant les années 2005…!!
Nous déplorons que vous demandiez à la préfecture de faire respecter l’état de droit à Notre Dame des Landes, alors que depuis des mois nous sommes envahi par les forces de l’ordre, gendarmes et CRS, par cars entiers, aucune commune de France ne fut mieux gardée et surveillée (même aux jumelles) que la nôtre.
Nous déplorons que le conseil municipal de Notre Dame des Landes n’ait pas eu la hauteur de vue, de jugement, d’humanité, des élu(e)s de Gauche, du Conseil Municipal de la Commune d’Héric.
Pour les Citoyennes, Citoyens  de NDDL opposés au projet d’aéroport
Margareth  Lecoq
PS en PJ :Le droit de manifester doit être totalement respecté (Ligue des Droits de l’Homme)

This entry was posted in Brochure and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *