Occupation dans les arbres au square Mercoeur

Article de Ouest France du 03.09.2011

Vendredi 2 septembre, square Mercoeur (en face du Bouffay à Nantes), une dizaine de personnes se sont perché-e-s dans les arbres, soutenu-e-s par d’autres militant-e-s resté-e-s au sol ; pour protester contre les projets d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes et de destruction du parc Mercoeur, et contre le bétonnage d’espaces de vie et de partage en général (voir ici pour plus d’infos sur cette action).

Alors que les opposant-e-s préparaient un pique-nique, chantaient des chansons ou des slogans ou diffusaient des tracts, les policiers ont procédé à des arrestations particulièrement violentes, sous prétexte de contrôle d’identité : coups de matraque, strangulation, usage de lacrymogènes à bout portant, tazer, insultes, menaces de coups et de viol, coups divers et torsion des membres, menottage trop serré, etc.

Parmi la vingtaine emmenée au commissariat, plusieurs personnes sont accusé-e-s de “rebellion” (c’est à dire d’avoir “résisté avec violence” lors de leur arrestation) et passeront en procès (risque d’amende et de peine de prison). Certain-e-s portent plainte contre la police pour coups et blessures.

–> a lire aussi par rapport de jugement d’un camarade

 

This entry was posted in Archieve Articles and tagged , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *