Humour du jour!!!

Soixante militants anti-aéroport s’invitent aux vœux du député-maire de Mouais (44)

Politiquedimanche 06 janvier 2013

Ce dimanche 6 janvier 2013, soixante militants issus des collectifs de Derval, Saffré, Nozay, Châteaubriant ont déployé des banderoles anti-aéroport pendant une heure et demi devant la salle multifonctions de Mouais dans laquelle le maire, Yves Daniel, offrait ses vœux à la population.

« On est venu lui présenter nos vœux : le retrait des forces de l’ordre du site, la libération des personnes incarcérées, l’utilisation de l’argent public à des fins de développement local (éducation, santé, emploi), l’ouverture d’une concertation sur le territoire pour préserver les zones naturelles de Notre-Dame-des-Landes… », décline Cécile Lechat, membre d’un des collectifs. Les opposants ont ensuite approché leurs banderoles des vitres de cette salle inaugurée en avril dernier. Cette manifestation « pacifiste » se voulait « respectueuse et conviviale ».

 

« Prise d’otages »

 

Élu député en juin 2012, le socialiste Yves Daniel a, au contraire, dénoncé une attitude « irrespectueuse » : « Cette cérémonie était en quelque sorte privée. Il est inadmissible d’avoir pris en otages les Mouaisiens ! » Très en colère, Yves Daniel a répété à notre micro qu’il était « pour » le projet d’aéroport et qu’il « ne prendrait pas la parole »à l’Assemblée nationale pour dénoncer les soi-disantes violences policières commises sur le site du projet : « Aujourd’hui, ce sont les violences des opposants qui me font peur. Ce n’est pas moi qui suis allé agresser le père d’une des fugueuses du Puy-en-Velay. Ce n’est pas moi qui ai agressé un vigile… »

 

Retrouver l’interview d’Yves Daniel dans Ouest-France, édition Châteaubriant – Ancenis, lundi 7 janvier 2013.

This entry was posted in Derniere nouvelle. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *