Mais que fait la police!

Notre-Dame-des-Landes. Jacques Auxiette : « La complaisance, ça suffit ! »

Notre-Dame-des-Landes. Jacques Auxiette :

Notre-Dame-des-Landes. Jacques Auxiette : « La complaisance, ça suffit ! »© Archive PO – N.B.

Sous le titre « La guérilla est inacceptable ! La condamnation unanime des actes violents est un préalable au dialogue », Jacques Auxiette, président de la Région des Pays de la Loire et du Syndicat mixte aéroportuaire réagit « aux actes violents dont ont été victimes des gendarmes ce matin ».

« Ces attaques inadmissibles contre des représentants de l’ordre, chargés de maintenir la liberté de circulation, témoignent d’une nouvelle étape dans la logique de guérilla qui se déploie sur place face à l’état de droit », s’indigne l’élu socialiste : « Aux antipodes du dialogue proposé par le gouvernement, ces actes prémédités, d’une violence inouïe, illustrent le caractère organisé et criminel d’une frange armée des opposants pour qui le projet de transfert d’aéroport n’est que le prétexte d’autres combats. Les populations locales, qu’elles soient favorables ou opposées à l’aéroport, n’en peuvent plus. »

D’après Jacques Auxiette, « il est grand temps que tous les républicains, y compris ceux qui sont opposés à l’aéroport, condamnent sans aucune équivoque ces violences. Tous doivent cesser d’être solidaires d’activistes qui construisent un véritable camp fortifié avec barricades et pièges, au mépris du droit républicain. La complaisance, ça suffit ! L’urgence est au rétablissement de l’ordre républicain, condition pour que le dialogue s’instaure réellement et pour éviter qu’un drame ne survienne. »

Presse-Océan
This entry was posted in Derniere nouvelle. Bookmark the permalink.

2 Responses to Mais que fait la police!

  1. Guy Fawkes says:

    Changez de boite de com’ M Auxiette, vous voyez bien que c’est des nuls chez Alphacoms 😀

  2. miha says:

    Aux antipodes du dialogue proposé par le gouvernement, la présence continuelle des forces de « l’ordre », la publication d’arrêtés préfectoraux interdisant le transport de carburant, de matériaux de construction (pourquoi pas de nourriture, tant qu’on y est ?), la fouille systématique de véhicules circulant sur le site, illustrent l’hypocrisie des autorités pour qui le projet de construction d’un nouvel aéroport inutile et nuisible décidé soi disant démocratiquement n’est que le prétexte à favoriser de juteux profits à des intérêts privés. Les populations locales, qu’elles soient favorables ou opposées à l’aéroport, n’en peuvent plus.
    La manipulation, ça suffit !
    P.S. : l’interdiction de transporter des matériaux s’applique-t-elle également à ceux pouvant servir à la destruction des cabanes ? Si oui, ceux de Vinci vont-ils manifester aux côtés des opposants pour qu’elle soit levée ? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *