On ne lache rien!

 

Nouvelle manifestation contre l’aéroport Notre-Dame-des-Landes

Par LEXPRESS.fr, publié le 08/12/2012 à 17:34

Entre 2300 et 5000 opposants à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ont défilé samedi à Nantes pour dénoncer ce projet.

Nouvelle manifestation contre l'aéroport Notre-Dame-des-Landes
NOTRE-DAME-DES-LANDES – Des opposants à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ont manifesté ce samedi.

REUTERS/Stephane Mahe

 

La mobilisation contre l’aéroport Notre-Dame-des-Landes ne faiblit pas. Au moins 5000 personnes selon les organisateurs, 2300 selon les forces de l’ordre, ont défilé samedi après-midi à Nantes pourprotester contre ce projet. 

Les manifestants se sont rassemblés derrière une banderole de tête portant l’inscription « aéroport = capitalisme, arrêt immédiat », avant de commencer à défiler, vers 15H30, dans les rues du centre-ville, en scandant des slogans comme « non, non, non à l’aéroport », « Vinci dégage, résistance et sabotage », « ni Etat, ni avion, autogestion » ou encore « Ayrault démission ».

« Non au béton, oui aux champignons »

Dans le cortège, qui devait se rendre jusqu’à la préfecture, des pancartes mentionnaient également « non au béton, oui aux champignons », « les vols Vinci sont annulés », « Vinci dégage », « On ne lâchera pas ».

Le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes est destiné à remplacer en 2017 l’actuel aéroport de Nantes Atlantique. Sa concession a été confiée par l’Etat au groupe Vinci. Jean-Marc Ayrault, qui s’est beaucoup impliqué dans la défense de ce projet comme maire de Nantes et qui continue à le faire comme Premier ministre, est fréquemment mis en cause par les anti-aéroport. « Le cortège est impressionnant, il fait à peu près un kilomètre et demi de long », a indiqué Dominique Fresneau, coprésident de l’Acipa, la principale association d’opposants à l’aéroport.

Par ailleurs, entre 300 et 400 personnes ont manifesté samedi matin à Brest contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, derrière cinq tracteurs de la Confédération paysanne.Des manifestants ont ensuite symboliquement construit une cabane sur une place, près du monument aux morts, à l’image de celles construites par des opposants sur le site réservé à l’aéroport à Notre-Dame-des-Landes.

This entry was posted in Derniere nouvelle. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *