François de Rugy le supplétif d’Ayrault (à Notre-Dame-des-Landes)

Une autre façon de voir la même chose

Publié le 26 novembre 2012

Je disais il y a peu ici, à propos bien sûr de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes : « Dans cette hypothèse […] nous allons voir apparaître d’autres contre-feux, d’autres propos manipulateurs, d’autres pseudo-héros fatigués de la bagarre, appelant au calme et à la concertation ». Eh bien, cela n’a pas tardé, comme on va le voir si l’on est patient.

Je ne connais pas François de Rugy, et sans souhaiter vexer quiconque, il ne me presse pas de le rencontrer. Ce monsieur est jeune encore – il est né en 1973 – et il est déjà un solide apparatchik de la politique. Dès 1991, il rejoint Brice Lalonde dans la goûteuse comédie appelée Génération Écologie, largement téléguidée, comme tant d’autres petites aventures de l’époque, par Mitterrand lui-même. En 1997, sans doute pour une excellente raison, il entre aux Verts au moment où le PS s’empare de Matignon – Jospin – et distribue quelques miettes de pouvoir au parti de Dominique Voynet.

Dès 2001, il est conseiller municipal de Nantes, sous une mandature Ayrault – le Premier ministre n’a lâché son poste de maire de Nantes, gagné en 1989, qu’en mai 2012, au bout de 23 ans – et devient maire-adjoint chargé des transports et l’un des vice-présidents de la communauté urbaine Nantes-Métropole. Autorisons-nous un premier éclat de rire libérateur. De Rugy, écologiste officiel, a mené au nom de la ville de Nantes la politique des transports. Autrement dit, fatalement approuvé les orientations de Jean-Marc Ayrault dans ce domaine qui inclut, aux dernières nouvelles, le transport aérien, donc Notre-Dame-des-Landes.

En 2007, il est l’un des députés élus sous l’étiquette Verts, et il sera réélu en 2012. J’ajoute qu’il n’est nullement secret que de Rugy se voyait déjà ministre de Hollande. On peut lire dans Presse Océan du 28 mars 2012 ceci : « Lors d’un déjeuner avec des journalistes, le député Vert de Loire-Atlantique a estimé “qu’un certain nombre d’entre nous [ndlr les députés Verts] doivent être prêts à relever le défi : nous sommes quelques uns à […] pouvoir [devenir ministres]” a-t-il précisé soulignant qu’il connaissait bien François Hollande pour avoir siégé avec lui pendant cinq ans à la commission des Finances de l’Assemblée Nationale et qu’il l’avait soutenu dans les primaires socialistes ».

On se doute peut-être qu’un homme doté de telles ambitions n’est pas à l’aise avec la pègre anarchiste qui campe dans les arbres de Notre-Dame-des-Landes. Une phrase circule, qu’on retrouve jusque sur la page Wikipédia consacrée à François de Rugy (ici), et qui lui est attribuée. Je dois dire que je n’ai pas retrouvé la source, ce qui est fâcheux. Mais si François de Rugy ne l’a pas prononcée, il se fera un plaisir, je pense, de rectifier, ce que je ne manquerai pas de faire à mon tour. Cette phrase, la voici : « Les squats de maisons à NDDL ne servent pas la lutte des vrais opposants au projet d’aéroport que sont les agriculteurs, la population et les politiques ». Je dois dire que la phrase est pour le moins vraisemblable.

En tout cas, François de Rugy semble bien décidé à défendre son plan de carrière. Un ami – F.L, merci – me transmet un échange sur les listes internes d’Europe Écologie-Les Verts. Voici l’intervention de François de Rugy, qui signe en toute modestie, comme le défunt Franklin Delano Roosevelt, FDR. Vous n’êtes pas obligé de me croire, mais mon petit doigt me dit que FDR se verrait bien président. On en reparlera sans doute.

—–Message d’origine—–
De : construire-debats@googlegroups.com
[mailto:construire-debats@googlegroups.com] De la part de François DE RUGY
Envoyé : lundi 26 novembre 2012 18:05
À : Liste de discussion CETT
Objet : [Construire-debats] Tr: NDDL : ça avance… à tous petits pas…

Pour info
—- Envoyé avec BlackBerry® d’Orange —-

—–Original Message—–
From: “François DE RUGY” <[…]>
Date: Mon, 26 Nov 2012 16:55:23
To: Liste de discussion Pdl-échanges<pdl-echanges@listes.eelv.fr>
Reply-To: […]
Subject: NDDL : début de négociation… à tous petits pas…

Bonsoir,
Ci-dessous une dépêche de l’Agence France Presse qui semble indiquer que les opérations de police pourraient s’arrêter dans la lignée des communiqués d’ouverture et d’apaisement sortis samedi par le gouvernement. Cela reste évidemment à confirmer et cela se fait à tous petits pas, personne ne voulant perdre la face, ce qui est malheureusement logique. Une conférence de presse d’EELV est prévue ce mardi au niveau national : l’occasion d’enfoncer le clou ! On entr’aperçoit le bout du tunnel…
FDR

ND-des-Landes: l’Etat prêt à stopper les opérations de gendarmerie sous conditions

26/11/2012 17h11 – AÉROPORT-TRANPORT-ENVIRONNEMENT-GOUVERNEMENT-TRANSPORTS –
Monde (FRS) – AFP

NOTRE-DAME-DES-LANDES (France / Loire-Atlantique), 26 nov 2012 (AFP) – L’Etat est prêt à stopper les opérations de gendarmerie sur le site du futur aéroport controversé de Notre-Dame-des-Landes en échange d’un gel de toutes les nouvelles constructions illégales, a-t-on appris lundi auprès de la préfecture.

L’Etat propose “d’engager une discussion sur les bases suivantes”, a indiqué la préfecture de Loire-Atlantique dans un communiqué : en échange du “gel de toutes les nouvelles constructions illégales sur la ZAD” (zone d’aménagement
différée réservée à l’aéroport), “la contrepartie serait de stopper les interventions de la gendarmerie sur site”.

axt-am/bar/df

© 1994-2012 Agence France-Presse

——————————————————–

Mon commentaire sera bref : François de Rugy sert les intérêts de ses amis socialistes au pouvoir. Il susurre, il suppute, il rêvasse que tout va s’arranger, ce qui l’arrangerait tant. Il me fait penser – il sera content, car on parle là d’un vrai président – à Giscard, annonçant à la France, les yeux dans les yeux, que la crise économique est finie. En 1974, en 1975, en 1976, en 1977, en 1978, en 1979, en 1980. Pour 1981, il était excusé.

Publié dans – MoraleMouvement écologiste – Comments(5)
This entry was posted in Derniere nouvelle. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *