Pierre Rabhi s’engage avec nous

contre le projet de l’aéroport à Notre Dame des Landes.

Pierre Rabhi :

“Le projet de l’aéroport de Notre Dame des Landes illustre cette fuite en avant inintelligente, qui consiste à lancer à tout prix des activités lucratives, dans une logique globale où l’argent domine, ignorant les conséquences pour la nature et pour l’humain. Les terres destinées à nourrir l’humanité sont de plus en plus détruites sur l’ensemble de la planète, le temps est venu de planifier en prenant en compte la valeur inestimable de la terre nourricière, patrimoine indispensable que nous confisquons déjà aux générations futures. Pour ces raisons et bien d’autres encore, je rejoins la légitime résistance du comité de soutien de protestation contre ces préjudices infligés à la vie et aux générations futures ».

Pierre Rabhi défend depuis plus de 50 ans un mode de société plus respectueux de l’homme et de la terre. Il soutient ardemment le développement de l’agroécologie, pratiques agricoles respectueuses de l’environnement et préservant les ressources naturelles dans les pays du Nord et du Sud.

 

Cyril Dion, directeur de Colibris :

“ Comme beaucoup d’autres association (Greenpeace, les Amis de la Terre, Générations Futures, Attac, etc.) nous nous interrogeons à la fois sur la nécessité de ce projet et sur la façon dont il tente d’être imposé contre l’avis d’une partie significative des populations locales. Nos gouvernements successifs ne peuvent continuer à être sourds aux appels légitimes des citoyens préoccupés par leur avenir et par notre avenir. Artificialiser 2000 hectares de zones humides et de terre agricoles à seule fin de faire voler plus d’avions, qui, par leurs émissions, participent à dérégler le climat, nous paraît une décision singulièrement absurde. D’autres gisements d’emploi et d’activité économiques existent, mais qui nécessiteraient un véritable changement de paradigme politique, économique, écologique. Soutenir une économie ancrée sur des territoire, décentralisée, fondée sur un nouveau modèle énergétique, faisant une large place à une agriculture réinventée, nous paraît une nécessité absolue. Plus que jamais, nous appelons le gouvernement à se pencher sur ces trajectoires que la société civile a déjà considérablement défriché et à abandonner ces visions du développement venues d’un autre âge.”

 

Crée en 2007 sous l’impulsion de Pierre Rabhi, Colibris a pour mission d’Inspirer, Relier et Soutenir tous les citoyens qui souhaitent s’engager dans la construction d’un nouveau projet de société, véritablement écologique et humain.  www.colibris-lemouvement.org

 

This entry was posted in Derniere nouvelle. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *