Le tram-train pour l’aéroport ne fait pas l’unanimité

Le tram-train vers l'aéroport emprunterait d'abord la ligne Nantes-Châteaubriant, avant de bifurquer, à La Chapelle, vers Treillières, Vigneux et l'aéroport.

Le tram-train vers l’aéroport emprunterait d’abord la ligne Nantes-Châteaubriant, avant de bifurquer, à La Chapelle, vers Treillières, Vigneux et l’aéroport.
La Région veut relier Nantes à Notre-Dame-des-Landes par un nouveau tram-train. Département de Loire-Atlantique et Nantes Métropole sont réticents. Décision début 2013.
Pourquoi ? Comment ?D’où vient ce projet ?

La desserte de l’aéroport de Notre-Dame, d’abord par le tram-train, puis par une ligne ferroviaire Nantes-Rennes, est une recommandation de l’enquête d’utilité publique (2008), validée par l’État. « C’est un engagement vis-à-vis de la population que nous devons respecter », affirme Gilles Bontemps, vice-président du conseil régional. La Région défend le tram-train. Il permettrait, explique l’élu, de desservir à la fois l’aéroport et les communes du territoire d’Erdre-et-Gesvres, au nord de Nantes. Avec sept arrêts, l’aéroport serait à 38 mn de la gare de Nantes. Mais le projet ne fait pas l’unanimité. Département de Loire-Atlantique et Nantes Métropole sont debout sur les freins. En face, Jacques Auxiette, président de la Région, affiche sa détermination, laissant entendre qu’il serait prêt à financer l’essentiel et à prendre en charge l’exploitation.


Quelle est la facture ?

La facture s’alourdit à mesure que les études s’affinent. Il faudra construire des ouvrages d’art pour les franchissements, créer de nouvelles voies, acheter des rames supplémentaires pour répondre aux contraintes d’exploitation. On friserait les 200 millions d’euros d’investissement, assure un connaisseur du dossier. Somme contestée par Gilles Bontemps, qui évoque 100 à 150 millions et demande d’attendre de nouvelles études, en cours.

Y a-t-il vraiment une clientèle ?

Les études montrent qu’on ne se bousculerait pas pour prendre le tram-train vers l’aéroport depuis Nantes : seulement 1 390 passagers et salariés de la plate-forme par jour. Insuffisant pour justifier l’investissement. « L’économie du projet repose sur la mixité de la desserte »,réplique Gilles Bontemps. Aux usagers de l’aéroport, il ajoute les habitants. On atteint alors 7 400 voyageurs au quotidien. Pas assez pour réduire le déficit d’exploitation. Il faudrait qu’augmente la population entre Nantes et l’aéroport. Ce dont ne veulent ni le Département, ni Nantes Métropole, attachés à maintenir une coupure verte. Gilles Bontemps conteste le montant du déficit, que certains évaluent entre trois et six millions par an.

La liaison Nantes-Rennes par train est-elle menacée ?

C’est le noeud du problème. Même si les deux projets ne sont pas à la même échelle de temps, le tram-train aéroportuaire et la création d’une liaison ferroviaire rapide Nantes-Rennes via l’aéroport (2 à 3 milliards) risquent d’être en concurrence, du fait de la raréfaction des financements. « Il est peu probable que Nantes-Rennes voie le jour quand plus de 200millions auront déjà été investis dans le tram-train », assure un élu départemental. « Le tram-train met en péril une grande décision d’aménagement du territoire »estiment, inquiets, ceux qui veulent une grande métropole Nantes-Rennes.


Et la route ?

Le Département de Loire-Atlantique travaille à une desserte routière express avec des bus cadencés à haut niveau de services, en sites propres pour éviter les embouteillages nantais. L’investissement (5 à 10 millions) est sans commune mesure avec celui du tram-train. La formule capterait moins de clients de l’aéroport « mais permettrait de tester les besoins, de desservir Rennes et d’autres bassins», fait-on remarquer au conseil général. Il est très probable que cette desserte voie le jour à l’ouverture de l’aéroport (en 2017, si tout va bien). Sous réserve de décision positive début 2013, le tram-train aéroportuaire, lui, ne roulerait pas avant 2020.

Marc LE DUC.  Ouest-France
This entry was posted in Articles de presse, Derniere nouvelle. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *