Maison Tertre: extrait de la prise de parole des habitants qui résistent lors du pique nique de juillet 2010

C’est d’une charmante petite maison située sur la Zad que nous désirons vous entretenir. Récemment achetée par l état,elle s’est vue délestée de ses portes et fenêtres par un petit commando de deux hommes,à crane rasé et allure de vigile. Equipés d une camionnette blanche,ils ont oeuvré et chargé leur butin en pleine journée. Ne pouvant toute de même pas emmené la toiture,ils l’ont saccagée. Les gendarmes qui rodent si souvent par chez nous et d ‘ habitude si tatillons avec la propriété,au point de fondre sur sur les opposants à une centaine pour sauver quelques mottes de terre,ne trouvaient tout à coup rien à redire à ce pillage.Un groupe d habitants d’ici,soucieux de la préservation de la propriété étatique, a en un week-end, réparé l’outrage: la toiture est refaite,les portes et les fenêtres remplacées, l eau courante réinstallée. Ils en ont profité aussi pour introniser de nouveaux locataires et que l état leur pardonne,festoyer pour saluer l’évènement. Cette maisonnette a de nouveau fière allure avec ses ouvertures peintes en bleu outre mer qui tranche avec le vert délicat de la pelouse. Cela doit être ce qui attire de nouveau nos pandores, au point que dorénavant,sans doute épuisés par les marches forées de l an passé,ils viennent la photographier régulièrement en hélicoptère.Ah j oubliais!Un drôle de sigle ornait la camionnette blanche de nos vigiles voyous: D.A.C.Qui peut se cacher sous ce sigle?

D!A!C! Nous vous laissons deviner

( extrait de la prise de parole des habitants qui résistent lors du pique nique de juillet 2010 )

This entry was posted in l'histoire de maison de Tertre and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *